mercredi 2 septembre 2015

Dark Horse

Titre : Dark Horse
Auteur : Craig Johnson
Editions : Points
Conditions de lecture : Partenariat
Prix : 7.95€
Pages : 384
Genre : Policier

Résumé :
L'affaire paraissait pourtant simple. Wade Barsad, un homme au passé trouble, a enfermé les chevaux de sa femme, Mary, dans une grange avant d'y mettre le feu. En retour, celle-ci lui a tiré six balles dans la tête durant son sommeil. Telle est du moins la version officielle. Mais le shérif Walt Longmire ne croit pas à la confession de Mary. Persuadé de son innocence, il décide de se rendre sur les lieux du crime. Débarquant incognito à Absalom, la petite ville du comté voisin où il n'a pas juridiction, il se heurte très vite à l'hostilité de la plupart des habitants. Mais Walt n'est pas là pour se faire des amis et il ne tardera pas à découvrir qu'une grande partie de la population avait de bonnes raisons de vouloir la mort de Wade.

Premièrement, je remercie les éditions Points pour l'envoie de ce roman. 
Moi qui aime bien tout ce qui est du genre policier ou thriller, je ne peux qu'aimer ce roman. Cela c'est confirmer lors de ma lecture. 

Tout d'abord, on découvre une nouvelle façon de vivre, celle des cow-boys et des ranchs. En effet, le roman bien que policier, se déroule dans le Wyoming. Par cela on se sent dépayser !! Cela est renforcé par le fait qu'il y ait des descriptions de paysages. Cependant, je note qu'il y en a un peu trop à mon goût. Après c'est mon appréciation personnelle. Mais les descriptions participent à l'enquête car de petits indices peuvent se cacher dedans. Je ne m'en suis rendu compte qu'une fois ma lecture finie. 
Ces descriptions ont rendu le roman un peu long à mon gout. 

Ce qui est le principale dans ce roman, c'est l'enquête policière, et celle-ci est bien menée. Je n'ai pas réussi à découvrir le coupable qu'au moment où le nom de celui-ci fut révélé. De plus, par cette enquête on en apprend plus sur les personnages et principalement sur les suspects. Ca c'est plutôt sympathique. 

Comme je l'ai dit précédemment, il y a une sensation de longueurs qui est renforcée par le fait que le gros de l'action se déroule dans les cent cinquante dernières pages. Mais cette sensation est aussi due à l'alternance entre "flashback" et moments présents. 
Malheureusement, je ne suis pas fan de style d'écriture dans les roman car j'ai par moment du mal à m'y retrouver. Cependant, dans ce roman l'utilisation de cette alternance est compréhensible. 

Autre chose et dernier point, il s'agit des différentes émotions que j'ai ressentie lors de ma lecture. En effet, il y a une sorte d’empathie que l'on ressent envers les personnages et notamment envers la suspecte principale. Mais j'ai aussi ressentie certaines émotions lorsque cela touché aux animaux. 

Au final, j'ai vraiment adoré ce roman même si ce n'est pas un coup de coeur. Sans les longueurs, cela en aurait été un. Il est donc passé à un cheveu. 
Je le recommande à tous les fanas de policier.

16/20