dimanche 8 mars 2015

Point lecture #23# 8 Mars 2015

Bonjour tout le monde, 
Ca y est on est dimanche et donc c'est le moment de faire le point sur mes lectures. 
Alors cette fois ci il y en a peu de lu mais ce n'est pas grave !!!
C'est parti!!!

  
                                 Mes lectures passées : 

Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler


Tout ce que j'écris est vrai. À l'Élysée, je me sentais parfois comme en reportage. Et j'ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour.

30 ans, Célibataire, Un enfant, Permis B de Isaac Frelon 


Toute la boite la voulait, je l’ai donc voulue. Elle me laissait des semaines sans nouvelles, je l’ai donc aimée. Pourtant tout le monde le sait, on ne tombe jamais aussi bas que lorsque l’on tombe amoureux. Quand une fille vous appelle c’est mauvais signe, il y a les textos pour les « Sa va ?» ou les « tu fé koi se soir ? » ou autres messages codés qui signifient « Du sexe ce soir ça te dit ? ». Mais quand elle vous dit «faut qu’on parle » c’est franchement inquiétant. Ils devraient relancer une campagne contre le sida à la télé, j’aurais peut être mis une capote. 

Par ce premier roman, Isaac Frelon nous offre le One Man Show d’un homme qui se livre complètement, pour le meilleur et pour le pire. Un homme qui refuse la suprématie des femmes sur les hommes… et l’inégalité des sexes.
Cette façade cynique cache la douleur touchante d’un père et son combat pour son enfant.

                                   Mes lectures en cours :

Boys don't cry de Malorie Blackman


Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

Liaisons de Henri-Charles Dahlem


Avant de vous débarrasser d’un ordinateur, vous devriez vous assurer que vos fichiers et courriers électroniques ont bien été effacés. Sinon il se pourrait bien que tous vos petits secrets soient dévoilés un jour par un informaticien avide de sensation. Ce livre lève le voile sur les intrigues, jeux de pouvoir et rivalités au sein de la première chaîne de télévision française. Animateurs et journalistes y jouent une version moderne des Liaisons dangereuses où presque tous les coups sont permis. Un an après la chute des tours jumelles du World Trade Center à New York, Fabrice Le Guen entend commémorer à sa manière l’événement. Mais les masques vont tomber bien vite dans ce roman à clef où l’argent, le sexe, le pouvoir et la politique forment un mélange explosif.

Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos



La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.

                              Mes prochaines lectures : 

Kaleb Tome 2 de Myra Eljundir


Résumé Tome 1 
C’est si bon d’être mauvais…
SAISON 1.
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?

Wonder de R.J. Palacio 



« Je m'appelle August. 
Je ne me décrirai pas. 
Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire.
Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école. 
A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège... 
Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?
Ne jugez pas
un livre garçon
à sa couverture son apparence »

Et voilà c'est fini !!!
Peut de livre lus mais Mars ne fait que commencer !!!